Star Wars™LEGO®

First Order Star Destroyer™

Prix159,99 €
Disponible
Product rating. 4.29 out 5 stars
7 Commentaires
Limite 3

TROUVER PLUS D'ARTICLES COMME CELUI-CI

Présentation du produit

Le Star Destroyer du Premier Ordre dirige la flotte du leader Snoke !

Numéro d'article
75190
Points VIP
159
Âges
9-14
Nombre de pièces
1416

Fonctionnalités

Le Star Destroyer dirige la flotte du Premier Ordre, et présente des détails blindés, 8 fusils à tenons, des panneaux à soulever pour découvrir les détails à l’intérieur, ainsi que 5 figurines et 2 droïdes.

Voir plus de caractéristiques

Les enfants vont être embarqués dans des aventures inspirées du film Star Wars: Episode VIII galactiques avec le Star Destroyer du Premier Ordre. Ce modèle imposant présente des panneaux blindés à l’extérieur, des détails de moteur transparents à l’arrière et 8 fusils à tenons sur les côtés. Les panneaux supérieurs offrent pleins de détails à l’intérieur : un ascenseur fonctionnel menant vers le poste de commande de Snoke avec un siège et une figurine d’hologramme miniature, une passerelle avec des sièges pour l’équipage, une zone de conférence avec un droïde BB-9E et un droïde médical à construire, ainsi qu’un passage vers une salle de contrôle détaillée. Il y a même une poignée de transport pour plonger dans l’action à la vitesse de l’éclair ! Cet ensemble interstellaire inclut 5 figurines et 2 droïdes.

  • Comprend 5 figurines : Le leader suprême Snoke, un officier du Premier Ordre, un sergent Stormtrooper du Premier Ordre, un Stormtrooper du Premier Ordre et un pilote de la navette du Premier Ordre, ainsi que des figurines de droïdes médicaux à construire et un modèle à l'effigie de BB-9E.
  • Comprend une poignée de transport, des détails de panneaux blindés, 8 fusils à tenons qui tirent sur les côtés et des détails de moteur à l'arrière. Les panneaux supérieurs peuvent être soulevés pour découvrir les détails à l’intérieur, parmi lesquels l’ascenseur fonctionnel qui mène au poste de Snoke avec une figurine d’hologramme miniature, une passerelle avec des sièges pour l’équipage, une zone de conférence et un passage vers la salle de contrôle avec des détails de tableau de bord.
  • Armes incluses : 2 fusils et 2 pistolets.
  • Soulever les panneaux permet un accès aisé à toutes les fonctionnalités de jeu.
  • Ce modèle comprend plus de 1 400 pièces.
  • Mesure plus de 14 cm de haut, 56 cm de long et 32 cm de large.
First Order Star Destroyer™ est évalué 4.3 de 5 de 7.
Rated 4 de 5 de par quand on l'a, on change d'avis Les premières images laissaient à penser que ce nouveau Star Destroyer manquait de personnalité. De par sont échelle, le set manque au premier abord de détails au niveau de la structure qui surmonte la coque. Mais ce sentiment est en partie faussé par la vision du modèle original de Star Destroyer impérial, avec son réel poste de commandement et ses ponts bien superposés. Un certaine amertume se fait également sentir lors du montage de cette superstructure, qui se retrouve complètement intégrée à la coque. Abstraction faite de la comparaison entre les deux versions, ce nouveau vaisseau se révèle être très plaisant à regarder. Une fois le montage achevé, on apprécie finalement les techniques de superpositions qui permettent de créer les différents niveaux de ponts sans partie amovible. Les éléments d'habillage de la coque apportent énormément à l'esthétique du vaisseau, qui prend une dimension de pièce d'exposition. On sent que l'intérieur a fait l'objet d'une recherche visant à améliorer l'approche ludique. Le tout est encore plus fourni que dans le set 75055 et sans commune mesure avec le 6211. Ce qui a été perdu en taille avec le temps a été compensé par l'ajout de nombreux éléments bien plus pertinents, tant pour un jouet que pour un objet de collection. On aurait aimé quelques troopers en plus, mais la recherche d'une meilleure rentabilité a certainement conduit l'Empire à revoir ses quotas de clonage ^^
Date de publication: 2017-09-27
Rated 5 de 5 de par UN CROISEUR MAGNIFIQUE ! D'abord, les personnages... Dans ce croiseur, nous avons le droit à 7 personnages dont 5 que l'on ne retrouve que dans ce set : un droide médical, BB-9E, un stormtrooper sergent, un officier et le suprême leader Snoke ! Je commencerai par la présentation approfondit de ces personnages dans l'ordre que j'ai cité puis des deux autres. Le droide médical: Ce droide est constitué de plusieurs pièces et il est une version réduite du droide médical que l'on retrouve dans le set 75183. BB-9E: Il s'agit du droide de type BB du premier ordre que je trouve beau et plutôt mignon. Le stormtrooper sergent: il s'agit tout simplement d'un stormtrooper avec une épaulette blanche, tout de même agréable à avoir pour son armée ! L'officier: Il possède la même tenue que tout les officiers, logique, excepter que sa tête est différente des autres avec aussi une tenu grise-verte, qui le rend unique ! Snoke: Alors lui, je l'attendait dans un set ! Il est MA-GNI-FIQUE ! Il est juste habillé d'une tenue d'or mais il est magnifique ! Sa tête est parfaitement bien réalisé ! On peut voir que le détail est présent ! Toutes ses cicatrises sont représentées, que se soit à l'avant ou à l'arrière de sa tête ! Concernant le vaisseau... De vue extérieure, il est beau... Très beau ! Avec les détails sur les deux cotés ainsi que ses rangées de canons avec lesquelles ont peut tirer ! Je suis toujours heureux que Lego fasse ce système pour pouvoir prendre le vaisseau avec une tel facilité ! Mais il y a quand même quelque chose qui me dérange... Son prix ! Un peu trop cher à mon goût... l'ancien croiseur (Impérial), 75055 possédait 1359 pièces et coûtait 129.99 euros et celui-ci possède 1416 pièces et coûte 159.99 euros. Vous faites le calcul... et vous vous rendez compte que vous payez 20 euros de plus pour seulement 57 pièces en plus soit 2.85 euros la pièce... Aie ! Heureusement il y a les points doublés. C'est même lors de cette période que je vous conseil de l'acheter, car il faut largement le coût !!!!! Hormis cela, passons à l'interieur... D'abord le pont... Simple mais incroyablement beau, avec beaucoup de place pour faire circuler n'importe quel personnage. Je conseil de mettre des gunner sur les sièges pour piloter le vaisseau. Ça rend super bien ! Le pont est relié au reste du vaisseau grâce à des escaliers qui mène à un tableau de bord, qui est bien placé et forme un angle avec à côté un emplacement spécial pour y laisser deux armes. Ensuite, par une porte, nous nous dirigeons à une table de réunion pour 3 personnages et à un petit poste ou l'on peut y placer le droide médical. Il y a aussi un ascenseur qui fini par arriver à un autre poste, cette fois ci, un poste de communication holographique. Voilà, je pense que j'ai fait le tour de ce vaisseau que je trouve splendide ! Je le recommande largement malgré son prix un peu élevé selon moi.
Date de publication: 2017-12-31
Rated 4 de 5 de par Emmène le Suprême Snoke régner sur la galaxie J’ai acheté ce set, mon 4ème du film Les Derniers Jedi, lors d’une offre promo exclusive du Black Friday (le prix proposé de 159, 99 € tombait à 127, 99 €) et grâce à mes points VIP (400 points pour 20 € utilisés, le prix tombant à 107, 99 €). Le prix initial demeure légèrement cher. Les croiseurs interstellaires de type combat ne sont pas légion. En fait, à l’échelle des personnages, il y en a eu 3 : - le 6211 Imperial Star Destroyer (sorti en 2006), 1ère version du croiseur de l’Empire. - le 8039 Venator-class Republic Attack Cruiser (sorti en 2009), la seule et unique version du croiseur de la République. - le 75055 Imperial Star Destroyer (sorti en 2014), 2ème version du croiseur de l’Empire, la seule que j’avais acquise, jusqu’à présent (cf. ma critique sur mon profil « Croiseur à la croisée des étoiles »). Bien qu’il s’agisse d’une nouvelle génération de croiseur par rapport à la précédente, je vais quand même m’appuyer sur le set 75055 pour comparer. L’aspect global du vaisseau est bien respecté. Son ouverture par la plateforme de commandement est plutôt bien pensée. À la différence du set 75055, une fois la « tête » du croiseur levée, l’ouverture en « placard » de la coque est plus simple et se suffit. A contrario, sur l’autre, il fallait également enlever la partie intermédiaire supérieure du vaisseau pour enfin pouvoir accéder à l’intérieur. Je ne comprends pas le morceau inclinable à l’arrière du croiseur, juste au-dessus des réacteurs, derrière la plateforme de commandement. Je ne vois pas à quoi cela peut servir et il n’y ai fait aucune référence dans le film. Peut-être que c’est juste dû à la manière dont le vaisseau est construit. C’est dommage que les 2 paires de quadri-canons latéraux ne soient pas rotatives comme dans le 75055. Cela rend ces derniers statiques et de ce fait ils ne peuvent tirer que dans une seule direction. À l’instar du set 75055, la poignée de saisie, qui se plie et se déplie, est géniale, parfaitement au point et bienvenue. Le système de traction qui permet à la poignée de s’intégrer et de soulever le vaisseau se fond parfaitement au sein du vaisseau sans trop nuire à sa jouabilité, à ce point-là, c’est bien la première fois. La communication entre les différentes parties du croiseur : la passerelle de commandement, la salle des écrans de contrôle, la salle de réunion, l’ascenseur et la salle de Snoke fonctionne très bien et rend le vaisseau moins compartimenté. L’accès au petit escalier par le trou dans la cloison derrière la passerelle de commandement ne nuit pas à la solidité de la structure du vaisseau. Le chemin en « T » de la passerelle de commandement est aussi plus large, plus détaillé et mieux délimité (surtout vers le nez du vaisseau muni d’un pupitre avec clavier). La salle des écrans de contrôle avec l’arcade de la porte, à côté de l’escalier, sont bien intégrées à l’ensemble du vaisseau et restent très proche du design du film. La salle de réunion avec table et fauteuils ne me dérange pas trop. Elle crée peut être un manque d’espace, ou bien elle-même en manque tout simplement. Le pupitre de commande repliable à l’arrière du vaisseau est étrange et me questionne (surtout sur son utilité). La présence d’un crochet à côté pour amarrer le droïde médical, permet au moins de maintenir ce dernier fixe au sein du croiseur. L’ascenseur qui conduit à la chambre de communication de Snoke, même s’il apparaît assez sommaire, est plutôt cool. La petite poignée, pour le faire monter et descendre, est facile à manipuler. L’illusion donnée par le plan en coupe de la cage de l’ascenseur est sympa et fidèle. La figurine de l’hologramme rend toujours bien. Je suis assez mitigé sur la figurine du leader Suprême Snoke. La tenue est plutôt fidèle, bien que le torse soit un peu trop mis à nu, selon moi. Peut être est-ce pour donner l’illusion que le personnage à un plus long cou comme dans le film. La tête ne me plaît pas trop, je ne la trouve peut être pas assez défigurée au niveau des cicatrices. Les yeux ne correspondent pas non plus. Snoke a peut être les yeux claires mais là ils ont correspondent plus à ceux qu’on met à des figurines de zombie ou de possédé, et ce n’est pas que ça. À la limite ce Snoke Lego a plus un look de Voldemort que le Voldemort Lego lui-même. L’officier du Premier Ordre, qui présente une de leurs nouvelles casquettes, est une figurine détaillée, fidèle au film. Le pilote de navette du Premier Ordre, en-dehors son casque atypique nouvelle génération, reste simple. Le sergent Stormtrooper du Premier Ordre ne présente pas grand chose de neuf, mis à part l’épaulette blanche. Il en va de même pour le Stormtrooper du Premier Ordre. Ces deux figurines restent identiques à leurs précédentes versions. Le droïde médical est une figurine assez simpliste, qui manque peut être de personnalisation. Le droïde BB-9E, le vicieux rival de BB-8, n’apporte pas de nouveauté au design des droïdes de matricule BB. Seule la forme de la tête change, c’est pas trop mal, au moins le détail est respecté. Un croiseur, qui s’il ne révolutionne pas par son design et ses fonctionnalités, offre une plutôt belle jouabilité et respecte une fidélité au film.
Date de publication: 2018-01-19
Rated 4 de 5 de par Très bon mais pas exceptionnel Il m'aura fallut 6h de temps pour venir à bout de cette construction (en prenant mon temps). Très agréable à monter c'est en majorité du "gros oeuvre" ce qui va assez vite, on sent qu'il y a moins de détails que le Faucon Millénium (épisode 7). Une partie "technique" intéréssante. D'aspect extérieur il en impose. D'une très bonne taille et même un peu lourd je pense qu'il est préférable de l'exposer plutôt que de jouer avec. Il manque un petit socle pour le surélever un peu. L'intérieur reste un peu simpliste malgré le prix. A titre de comparaison le Faucon Millénium de l'épisode 7 est un peu plus détaillé pour le même prix et plus ou moins le même nombre de pièces. En conclusion c'est un très bon set pas exceptionnel mais j'en suis largement satisfait. Sa taille imposante vous fait dire que vous en avez eu pour votre argent. Peut-être une quarantaine d'euros trop cher...
Date de publication: 2017-09-03
  • y_2018, m_6, d_22, h_21
  • bvseo_bulk, prod_bvrr, vn_bulk_2.0.8
  • cp_1, bvpage1
  • co_hasreviews, tv_0, tr_7
  • loc_fr, sid_75190, prod, sort_[SortEntry(order=RELEVANCE, direction=DESCENDING)]
  • clientName_lego-fr